Tous les jeunes de La Casa del Estudiante Triqui sont sains et saufs après le puissant tremblement de terre de ce jeudi 7 septembre 2017 à 23h49 heure locale, magnitude 8,2 de Richter. Ils sont quittes pour une énorme frayeur et des dommages aux installations de La Casa…  

Nouvelle frayeur ce 19 septembre 2017, séisme de 7,1 de Richter, 32 ans jour pour jour après le meurtrier tremblement de terre qui provoqua des milliers de victimes à Mexico en 1985. Les médias se concentrent sur les victimes et dommages à Mexico, mais les états voisins paient aussi un lourd tribut en victimes et dégâts. Nouveaux dommages aux installations de La Casa.

A nouveau, le sol a fortement tremblé ce samedi 23 septembre à cause d’une secousse de 6.1 de Richter dont l’épicentre se situe, une nouvelle fois, dans l’Etat d’Oaxaca. Nouveaux dommages aux installations de La Casa.

Les jeunes s’habituent aux milliers de répliques d’une moyenne de 4 sur l’échelle de Richter (4326 dont 2 plus puissantes de plus de 6.1, du 7 au 23 septembre 2017 à 12H30). Source : SSN México.

Plus d’informations dans notre Bulletin trimestriel : Voir plus bas, Bulletin N° 59-60

Vendredi 16 février 2018, à 17 heures 39. Nouvelle secousse, longue et puissante de 7,2 sur l’échelle de Richter. Les jeunes vont bien. Quelques dégâts aux installations. Voir le Bulletin N°61.

Philippe Bermann

 

Action éducative, au sud du Mexique et depuis 1978, qui permet de poursuivre leurs études à de jeunes étudiants de l’ethnie Triqui de Copala, et d’atteindre le niveau d’études supérieures, tout en conservant leurs spécificités culturelles, dans le but de revaloriser leur participation et celle de leurs familles au sein de la société mexicaine.

 

Philippe Bermann  

Fondateur

Philippe Bermann.pdf

 Synthèse en Français : 

2018-01-01-L’Action éducative en Synthèse

Síntesis en Español : 

2018-04-28-Síntesis CET

Kurzfassung :

2015-11-21-Das Haus der Studenten der Triquis- Kurzfassung.pdf

Remerciements à Monsieur Dieter Rondorf pour sa traduction

(ancien fonctionnaire de la Commission Européenne  –  früherer Beamter der Europäischen Kommission)

 

 

 

2010-03-CET Bulletin-DSC03256.JPG

 

La Casa del Estudiante Triqui asbl

 Voici nos coordonnées:

Siège social : Chaussée d’Alsemberg, 20 –  1420 Braine-l’Alleud.    

   Fax : 02.384.12.94.

  

Président :   Albert Coune

 

Vice-Président :   Philippe Bermann (fondateur de l’Action éducative)

 

Secrétaire :   Marie-Claude Cheveau 

 

Trésorière :   Martha Silvia Ruiz Villalobos

 

Administrateurs :    Anaïs Bermann Ruiz,  Michel Delfosse,  Caroline Lamarche

 

Adresse E-Mail :  casaestriqui@gmail.com

                                                                                                                                              

Association civile mexicaine (actualisé)  :      http://lacasadelestudiantetriquiac.wordpress.com

 

 Nos bulletins trimestriels :

2018

2018-03-16-Bulletin n° 61

2018-06-16-Bulletin n° 62

2018-09-16–Bulletin n° 63

2018-12-16-Bulletin n° 64

2017-04-16–Bulletin n° 57.pdf      2017-08-16-Bulletin n° 58.pdf

                                2017-12-16-Bulletin n° 59-60.pdf

 

 2016-09-16-Bulletin n° 55.pdf     2016-12-16-Bulletin n° 56.pdf

2016-06-16-Bulletin n° 54.pdf     2016-03-16-Bulletin n° 53.pdf

 

2015-12-16-Bulletin n° 52.pdf      2015-09-16-Bulletin n° 51.pdf

2015-06-16-Bulletin n° 50.pdf      2015-03-16-Bulletin n° 49.pdf  

 

2014-12-16-Bulletin n° 48.pdf      2014-09-16-Bulletin n° 47.pdf

2014-06-16-Bulletin n° 46.pdf     2014-03-16-Bulletin n° 45.pdf

 

2013-12-16-Bulletin n° 44.pdf      2013-09-16-Bulletin n° 43.pdf

2013-06-16-Bulletin n° 42.pdf      2013-03-16-Bulletin n° 41.pdf

 

2012-12-16-Bulletin n° 40.pdf      2012-09-16-Bulletin n° 39.pdf

2012-06-16-Bulletin n° 38.pdf      2012-03-16-Bulletin n° 37.pdf

  

2011-12-16-Bulletin n° 36.pdf      2011-09-16-Bulletin n° 35.pdf

2011-06-15-Bulletin n° 34.pdf      2011-03-15-Bulletin n° 33.pdf

 

Voir les Bulletins précédents en bas de page.

Année 2017

Septembre à décembre 2017

La Casa del Estudiante Triqui
vous souhaite une très Heureuse Année 2018.

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2017-12-16-Bulletin n° 59-60.pdf

Mai à août 2017

philippe bermann,casa estudiante triqui

Andrés est admis au « Tecnológico » à Oaxaca. La Casa del Estudiante Triqui le félicite et l’encourage à mener à bien ses études d’ingénieur.

 2017-08-16-Bulletin n° 58.pdf

 

 

 

 

 

 

 

Janvier à avril 2017

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

La Casa del Estudiante Triqui, un espace d’épanouissement pour des jeunes très motivés.

2017-04-16–Bulletin n° 57.pdf

 La Casa et la phytothérapie précolombienne.

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Année 2016

Octobre à décembre 2016

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Casa del Estudiante Triqui
vous souhaite une très
Heureuse Année 2017.

 

2016-12-16-Bulletin n° 56.pdf

La Casa del Estudiante Triqui et Internet.

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

Juillet à septembre 2016    

philippe bermann,casa estudiante triqui

A La Casa del Estudiante Triqui, nouvelle année scolaire. Ils sont 14 jeunes dont 4 jeunes filles en enseignement supérieur.

2016-09-16-Bulletin n° 55.pdf 

La Casa del Estudiante Triqui était présente au Festival Esperanzah! .

philippe bermann,casa estudiante triqui

  

 

 

 

 

Avril à juin 2016

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

Ambiance studieuse à La Casa del Estudiante Triqui : les examens approchent…

2016-06-16-Bulletin n° 54.pdf

La Casa del Estudiante Triqui déplore le décès d’André Staumont, Membre fondateur et Administrateur de notre asbl .

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Janvier à mars 2016

philippe bermann,casa estudiante triqui

La Casa del Estudiante Triqui doit surmonter la saison sèche.

2016-03-16-Bulletin n° 53.pdf

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

La Casa del Estudiante Triqui vous souhaite  une très 

Heureuse Année 2016.

Année 2015

Octobre à Décembre

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Día de Muertos : avant tout une tradition précolombienne.
Les jeunes de La Casa del Estudiante Triqui la perpétuent.

2015-12-16-Bulletin n° 52.pdf  

philippe bermann,casa estudiante triqui

philippe bermann,casa estudiante triqui    philippe bermann,casa estudiante triqui

Réparation urgente de vingt-cinq mètres de clôture, suite à un incendie. 
( Coût : 1301 EUR. De généreux sponsors seraient chaleureusement remerciés ! )

Remplacement du chauffe-eau du bloc sanitaire des garçons. ( Coût : 201 EUR. Un généreux sponsor serait chaleureusement remercié ! )

 

Juillet à Septembre

philippe bermann,casa estudiante triqui

philippe bermann,casa estudiante triqui

 Une urgence s’est déclarée à la cuisine-réfectoire : après de nombreuses années d’utilisation, les tables en bois, mangées par les vers, menaçaient de s’écrouler.    Il a fallu les remplacer par trois nouvelles tables en structure métallique.         

Coût : 160 EUR  pour les trois.   (Un généreux sponsor serait chaleureusement remercié…)

2015-09-16-Bulletin n° 51.pdf

Avril à Juin

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En juillet 2015, la Casa del Estudiante Triqui accomplira 37 Ans de soutien à la jeunesse Triqui.

2015-06-16-Bulletin n° 50.pdf

Les dons pour l’action éducative ont fort diminué au cours de ces dernières années.

Nous faisons appel à votre bienveillance en faveur des jeunes qui y participent.  

philippe bermann,casa estudiante triqui                                                            

 

 

 

 

 

Janvier à Mars

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 Eric reçoit son diplôme d’ingénieur civil après onze années de soutien de La Casa del Estudiante Triqui  (CET).      

Maribel, cheffe coq à Oaxaca, après six années de soutien de la CET.    

2015-03-16-Bulletin n° 49.pdf                                                                            

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Année 2014

Octobre à Décembre

La Casa del Estudiante Triqui vous souhaite  une très 

Heureuse Année 2015.

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

2014-12-16-Bulletin n° 48.pdf 

Juillet à Septembre

Sofía reçoit son diplôme d’humanités.

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014-09-16-Bulletin n° 47.pdf

Avril à Juin

Après 35 Ans, quelles perspectives pour La Casa del Estudiante Triqui  ?

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014-06-16-Bulletin n° 46.pdf

Janvier à Mars

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

Les responsables surveillent la cochenille productrice du carmin

2014-03-16-Bulletin n°45.pdf

La Commune de Braine-l’Alleud soutient La Casa del Estudiante Triqui

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Année 2013 

 Octobre à Décembre

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

La Casa del Estudiante Triqui vous souhaite de Joyeuses Fêtes de fin d’année.

 

2013-12-16-Bulletin n° 44.pdf

 

L’asbl La Casa del Estudiante Triqui, nouvellement agréée par le Ministère des Finances.  

 

 

Juillet à Septembre

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Luis reçoit son diplôme d’Humanités.

 

2013-09-16-Bulletin n° 43.pdf

 

 

Sofía, nouvelle responsable de La Casa del Estudiante Triqui.

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avril à juin

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Benjamín, ancien responsable de La Casa del Estudiante Triqui, reçoit son diplôme d’ingénieur civil.

 

2013-06-16-Bulletin n° 42.pdf

 

Dans le cadre des 35 ans de La Casa, Philippe Bermann nous confie ses espoirs, difficultés et motivations au cours des 25 premières années de La Casa del Estudiante Triqui.

 

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Janvier à mars

 philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Apprentissage du tissage traditionnel Triqui à La Casa del Estudiante Triqui.

 

2013-03-16-Bulletin n° 41.pdf

 

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marcos, le premier Responsable de La Casa del Estudiante Triqui à Etla, s’investit à nouveau auprès des jeunes de La Casa.

 

 

 

Année 2012

 

Octobre à décembre

 

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

Témoignage de l’Ambassadeur de Belgique au Mexique, suite à sa visite à La Casa del Estudiante Triqui en août dernier. 

 

(Voir Bulletin n°40, p. 3 et 4)

 

2012-12-16-Bulletin n° 40.pdf

 

 philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelles de Benjamín, ancien Responsable de La Casa del Estudiante Triqui. 

(Voir Bulletin n°40, p. 2)

 

 

Juillet à septembre

 

 

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite de l’Ambassadeur de Belgique au Mexique à La Casa del Estudiante Triqui.

(Voir Bulletin n°39, p.2)

 

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Amalia, nouvelle Responsable de La Casa del Estudiante Triqui.

(Voir Bulletin n°39, p.3)

 

Trois jeunes terminent leurs Humanités

(Voir le Bulletin n°39, p.4)

 

 

Janvier à Mars

philippe bermann,casa estudiante triqui

 

Oliveria, jeune étudiante de La Casa del Estudiante Triqui, a reçu son diplôme de fin d’études supérieures, en psychologie, lors d’une cérémonie empreinte d’émotions, en ce mois de janvier 2012.

Oliveria s’acquitte maintenant d’une obligation pour tous les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur au Mexique : le Service social. 

Durant six mois, ils doivent mettre leur savoir au service de la communauté, gratuitement.

Ce qu’elle réalise dans un village fort isolé de la Mixteca Baja, une région défavorisée de l’Etat d’Oaxaca.

La Casa del Estudiante Triqui félicite Oliveria pour son parcours scolaire et académique et pour sa participation responsable au sein de La Casa. 

 

Philippe Bermann

 

 

Année 2011

Octobre à décembre

 

Copie de 2011-11-Mexique 158.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans conteste l’une des deux plus grandes fêtes du Mexique précolombien, el Día de Muertos, la Toussaint en Belgique, permet aux Mexicains et, plus intensément, aux peuples amérindiens d’entretenir le contact avec leurs chers disparus qu’ils invitent à goûter leurs mets favoris placés avec amour et respect sur des autels construits au cœur des habitations. 

Les jeunes, comme chaque année, ont respecté et ravivé leurs traditions.

Philippe Bermann   

Copie de Copie de 2011-11-Mexique 198.jpg  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juillet à Septembre 

Responsabilisation et Motivation : les clés de l’Action éducative La Casa del Estudiante Triqui depuis 1978.

1985 nov.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En plus de trente-trois ans de vie, l’Action éducative La Casa del Estudiante Triqui  a évolué et s’est consolidée.

 

A ses débuts, elle a répondu à des  aspirations pressantes d’une dizaine de jeunes Triqui voulant poursuivre leurs études, après les six années à l’école primaire de San Juan Copala, centre de la Région Triqui. C’était alors le seul niveau d’études présent. De par le retard dans leur scolarisation, ils en sortaient bien souvent à plus de 15 ans.

 

Dans les années 70 et 80, les jeunes demandaient, seuls, leur  entrée à la Casa et, souvent, ne bénéficiaient pas du soutien de leurs parents. Ceux-ci, n’ayant pas eu accès à l’éducation n’en percevaient pas les bénéfices pour leurs enfants. Au contraire, pour nombre d’entre eux, le départ de leur fils représentait plus la perte de deux bras disponibles pour les tâches agricoles qu’une bouche en moins à nourrir…

 

Depuis 1978, les jeunes ont toujours contribué, dans les limites de leurs possibilités et de la Casa, à la construction de celle-ci et l’entretien des infrastructures et coopéré à leur alimentation par l’élevage de volailles et d’ovins ainsi que par les cultures potagères et fruitières. 

 

Puis, petit à petit, l’organisation de la Casa s’est affinée et, à la demande des jeunes, des règlements ont été adoptés en réunions plénières dans le but de les aider dans leur gestion auto participative de la Casa.

 

Ainsi, seuls les jeunes les plus motivés et comptant sur les aptitudes académiques requises pouvaient poursuivre leurs études tout en participant activement au fonctionnement et au développement de l’action éducative.

 2011-07 455- 2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, la démarche, pour le jeune Triqui,  ne représente sûrement pas une solution de facilité. Son inscription et  son incorporation à la Casa résultent d’un choix personnel et, surtout d’un engagement à moyen et long terme. Dès le premier jour, il doit trouver sa place au sein de la Casa, de sa communauté et de son organigramme; bref, sa responsabilité. Il a le choix entre les activités d’entretien, d’élevage, de cultures potagères et fruitières,  d’administration aussi, en plus des activités régulières, quotidiennes et hebdomadaires.

 

Au fil des années, le jeune acquiert plus de responsabilités.  D’auxiliaire, il deviendra titulaire, voire Coordinateur et même Responsable de la Casa. Celle-ci aidera le jeune, en fonction de ses responsabilités et de son implication, par une participation aux frais scolaires proportionnelle à ses besoins.

 

Evolution majeure de l’action éducative en 2005 : une première jeune fille demande son inscription.  D’autres la suivront et sont, actuellement, au nombre de neuf. Cette nouvelle situation a obligé la Casa à revoir des règlements,  à construire ou modifier des infrastructures et, surtout, à conseiller et orienter les jeunes en fonction de cette nouvelle cohabitation.  

 

Par ailleurs, les parents sont maintenant devenus partie intégrante de la communauté.  Ils accompagnent leur  adolescent lors de l’inscription et signent un engagement  envers lui (ou elle) et la Casa. De ce fait, ils ne viennent pas l’abandonner ni s’en désintéresser. 

 

Le jeune ou la jeune fille signe aussi un engagement sous la forme d’une Charte (Carta Magna) qui reprend les grandes lignes des objectifs et des règlements de la Casa. Cela représente sa prise de responsabilités au sein de l’action éducative et son engagement dans son parcours scolaire.

 

La Casa del Estudiante Triqui répond, avant tout, aux demandes et besoins des jeunes. Elle doit évoluer en fonction de l’évolution sociale, culturelle, politique et économique de la région d’où ils viennent : la Région Triqui. Ce qui est réconfortant, c’est de voir que les jeunes actuels sont déjà les enfants des premiers élèves des années 70 et 80. Donc leurs parents ont déjà eu accès à l’éducation et se rendent compte de son importance pour leur enfant. Mais le fait nouveau est l’arrivée des jeunes filles à la Casa et, par conséquent, l’autorisation et le soutien de leurs parents dans leur démarche. Je pense que c’est l’évolution la plus marquante depuis 1978.

 

Une Action éducative en constante évolution, mais toujours basée sur la motivation et la responsabilisation de ses jeunes  …

Philippe Bermann 

 

Avril à Juin 

Projet Cochenilles :  un formidable travail réalisé par les  jeunes !

Copie de DSC07320.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappel : Depuis 2005.

La Grana Cochinilla ( Dactylopius coccus Costa ), la Cochenille, est un insecte parasite du Nopal (cactus à rameaux aplatis en raquettes) qui produit un colorant naturel rouge, connu chimiquement comme l’acide carminique. 

     

   

Cet insecte s‘est exclusivement développé dans les régions d’Oaxaca et, en moindre mesure, de Puebla et Morelos depuis les temps précolombiens. Les codex aztèques avaient enregistré les quantités de cochenilles remises comme tribut par les peuples asservis à leur Empire. Les hauts dignitaires aztèques prisaient fort ce colorant rouge, signe distinctif du pouvoir et utilisé dans la gastronomie précolombienne.

 

Du temps de la Colonie, la cochenille était alors embarquée à Veracruz, par bateaux entiers,  pour subvenir aux besoins de la Cour d’Espagne et, postérieurement, de différentes monarchies européennes. Le carmin servait à teindre les atours royaux, les drapeaux, dont le français, les casaques de l’armée britannique et même les habits papaux. 

Copie de DSC00565.JPG

Mais les Guerres d’Indépendance du Mexique, l’exportation de l’insecte vers d’autres pays de l’Empire espagnol et la découverte d’anilines par les Européens mirent rapidement fin à cette culture millénaire, source de prospérité de régions entières, maintenant marginalisées. Seules trois souches de la cochenille furent préservées dans l’Etat d’Oaxaca.

 

En 1974, une entreprise allemande commanda au gouvernement mexicain  plusieurs dizaines de tonnes de cochenille. Les Européens s’étaient rendu compte que les colorants synthétiques utilisés dans l’élaboration d’aliments pouvaient être cancérigènes. Ils voulaient alors réutiliser le carmin de la cochenille, tout à fait inoffensif. Mais les Mexicains se trouvaient dans l’embarras… D’abord, qu’était-ce cette cochenille, et puis, comment en produire… 

A partir de cette date et grâce au sauvetage de ces souches de cochenilles, quelques projets de production virent le jour, sans toutefois pouvoir répondre à la demande croissante du produit.

Copie de DSC07648.JPG

Juillet 2005: Visite du Musée vivant de la cochenille à Oaxaca. Les jeunes, en réunion plénière avec le directeur de la Casa, décident de participer au sauvetage culturel de la cochenille tout en s’y consacrant de façon responsable et en générant ainsi quelques rentrées économiques pour la Casa. Certaines installations existantes pourraient être utilisées et l’adaptation d’autres espaces envisagée ultérieurement. Au cours d’un Conseil d’Administration urgent de l’asbl belge, les administrateurs apprécient l’aspect culturel du projet et ses possibles retombées économiques pour le fonctionnement de la Casa et approuvent le projet.

 

Février 2009: Le hangar est construit et les jeunes l’investissent pour l’élevage de la cochenille. Difficultés : la lenteur de croissance des cactus qui servent de base à l’élevage et ses cycles de reproduction qui empêchent les coupes au printemps. Un deuxième terrain est consacré à la culture du cactus (Nopal).

 

Mars, Avril et Mai 2011 :

Dans le hangar, les jeunes ont inséminé les huit structures métalliques existantes (permettant d’y pendre, à chacune, 250 feuilles de cactus) ainsi qu’une petite serre dans le terrain. Cette serre permet de sauvegarder la souche des cochenilles, au cas où les cactus feraient défaut.

                                                                                                                                                                                              Philippe Bermann 

Copie de DSC07655.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Janvier à Mars 

Copie de 2010-07 389.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominga et Amalia, les pionnières de la Casa del Estudiante Triqui, puisqu’elles furent les premières jeunes filles  à  s’y intégrer, concluront leurs Humanités à la fin du mois de Juin.

 

Soutenues dans leurs efforts par leur frère Adrián, ancien de la Casa, elles projettent de poursuivre leurs études.

 

Grâce à elles, à leur volonté et ténacité, la Casa del Estudiante Triqui a pu ouvrir ses portes aux jeunes filles, lesquelles éprouvent encore plus de difficultés que les garçons à  atteindre l’accès aux études moyennes et supérieures.                                                                   

                                                                                       Martha Ruiz V

 

2011-12-16-Bulletin n° 36.pdf

2011-09-16-Bulletin n° 35.pdf

2011-06-15-Bulletin n° 34.pdf

2011-03-15-Bulletin n° 33.pdf

 

Année 2010

2010-03-14-Bulletin n° 29.pdf

2010-06-14-Bulletin n° 30.pdf

2010-09-14-Bulletin n° 31.pdf

2010-12-14-Bulletin n° 32.pdf

Année 2009

2009-03-15-Bulletin n° 25.pdf

2009-05-15-Corr.Bulletin n° 26.pdf

2009-08-10-Bulletin n° 27.pdf

2009-12-10-Bulletin n° 28.pdf

Bulletins des années 2008 et 2007 plus bas

 

Année 2008

Janvier, février, mars

Nouveaux responsables de La Casa del Estudiante Triqui.        

L’autonomie de gestion en est renforcée.

Copie de Copie de DSC00759

 

 

Gregorio, Responsable Général de la Casa pendant cinq ans, s’est marié en janvier de cette année. Je devais donc nommer un nouveau Responsable chargé du bon fonctionnement de la petite communauté. Or de toutes les décisions que je dois prendre au sujet de la Casa, c’est de loin la plus importante : je n’ai pas droit à l’erreur…

 

Précédemment, le flambeau se transmettait presque automatiquement à l’étudiant que j’avais préparé, petit à petit, pour ces nouvelles responsabilités. Le problème de la « succession » ne s’était jamais posé.

 

Mais cette fois, la situation était bien plus compliquée. J’avais pressenti Adrián qui a dû quitter la Casa pour raisons économiques et familiales et s’est retrouvé en Alaska… Il est revenu depuis mais se trouve actuellement à 800 km d’Etla. Puis Juan, frère de Rafael (ancien responsable) qui est parti pour raisons familiales…

 

Et enfin Benjamín, futur ingénieur civil, qui venait de s’absenter de la Casa pour raisons familiales et pour travailler afin de réunir un peu d’argent pour ses études.

 

Lors d’une réunion qui dura trois heures, avec Adrián et Ernesto (deux anciens de la Casa), Benjamín accepta la responsabilité mais à condition d’être aidé par ceux-ci. J’ai donc suivi leurs souhaits en nommant Adrián comme « supervisor » (il s’engagea à revenir fréquemment à Etla) et Ernesto comme « asesor » qui s’engagea à être régulièrement présent à la Casa.

 

Cette nouvelle formule, proposée par les étudiants, renforce donc l’autonomie de gestion déjà en vigueur et pilier de l’action éducative. Elle traduit une plus grande implication de la part des jeunes et, maintenant, un engagement formel de la part d’anciens étudiants.

 

Erik, frère de Benjamín, responsable depuis plusieurs années du potager et des animaux, complète l’organigramme en tant que coordinateur. Il renforce ainsi cette nouvelle équipe dynamique, à la tête de la Casa, déléguant les responsabilités par secteur aux autres étudiants.

 

 

Les buts poursuivis depuis trente ans s’atteignent et se consolident. L’autonomie de gestion participative a déjà fait ses preuves et, maintenant, prouve que c’était  le choix approprié pour le meilleur développement de la Casa del Estudiante Triqui.

 

  

Copie de Copie de Copie de DSC00700

 

 

 

Copie de DSC00728

Projet cochenilles :  L’état actuel de la construction .

 

Il manque le toit, les fenêtres et le mobilier.

 

Le hangar, en béton armé, est construit pour résister aux fréquents tremblements de terre dans la région.

 

Sa surface de 180 m² s’adosse aux cinq petites pièces déjà construites et destinées, dans un futur que nous espérons proche, au laboratoire et à des espaces de rangement.

 

Un nouveau devis, actualisé (en fonction des augmentations incessantes des matériaux), nous a été remis par le ferronnier. Il concerne la structure du toit, le revêtement et les fenêtres et s’élève à 10.415 euros.

 

Copie de DSC00726

 

 


 

 

Sebastián, ingénieur civil. 

Ancien étudiant de la Casa del Estudiante Triqui, il témoigne.

Copie de Copie de DSC00818

 

 

 

Sebastián Martínez Castillo est originaire de Sabana, la partie la plus haute de la région de Copala.  Il entre à la Casa en juin 1987 pour aborder le cycle secondaire à Etla puis à Oaxaca.  En 1994, il commence ses études d’ingénieur civil à l’Université Technologique d’Oaxaca, pour les terminer en 1999.  Il est engagé dans un bureau d’ingénieurs civils à Oaxaca pour élaborer des projets de ponts et chaussées jusqu’en 2001. Depuis mars 2002, il donne cours de mathématiques et de physique dans un établissement d’études moyennes supérieures situé dans la Sierra Mixteca, à San Esteban Atatlahuca, proche de la Région Triqui. 

 

En janvier 2004, il a été élu comme délégué syndical par le corps professoral de son établissement. 

 

Il est actuellement inscrit en troisième semestre en Maîtrise en Education supérieure de l’Université Mesoamericana d’Oaxaca (les cours se donnent pendant les week-end et les vacances scolaires).  Il souhaite ainsi améliorer sa méthodologie de travail et les niveaux de qualité dans l’apprentissage de ses élèves d’humanités.

 

Ce diplôme lui permettra d’obtenir le Niveau III d’homologation de professorat et une revalorisation salariale tout en favorisant la possibilité de se rapprocher d’Oaxaca et de sa famille.

 

Voici son témoignage :   

 

« Je considère que la Casa del Estudiante Triqui est la meilleure opportunité que j’ai eue pour arriver à ce que je suis et pour apprécier la vie de manière différente.  Ceci est compréhensible quand on connaît les énormes problèmes socio-économiques et de violence vécus dans ma région natale.  Il est bien entendu que l’éducation que j’ai reçue dans les diverses institutions éducatives m’ont beaucoup aidé aussi.  Mais je suis particulièrement reconnaissant envers toutes les personnes qui soutiennent la Casa à Etla : la formation que j’y ai reçue, de façon intégrale, m’a aidé à m’intégrer dans la vie sociale, tant dans ma communauté que dans mes rapports professionnels et personnels.

 

Avec le recul, j’apprécie encore plus les activités de la Casa qui m’ont permis de mieux gérer ces aspects de ma vie, grâce à des valeurs comme le respect, la responsabilité, la solidarité, l’engagement personnel dans l’organisation et la gestion ainsi que l’aide mutuelle en faveur de la collectivité. 

Je pense que mon travail engagé et orienté vers l’aide aux autres est une forme de reconnaissance de tout ce que j’ai reçu de La Casa del Estudiante Triqui. »  

Sebastián Martínez Castillo

Février 2008.

 

 

 

 

2008-03-11-Bulletin n° 21.pdf 

2008-06-01-Bulletin n° 22.pdf

2008-08-29-Bulletin n° 23.pdf

2008-12-25-Bulletin n° 24.Version finale..pdf

 


 

 Année 2007 

 2007-03-31-Bulletin n° 17.pdf

2007-06-11-Bulletin n° 18.pdf

2007-09-20-Bulletin n° 19.pdf

2007-11-18-Bulletin n° 20.pdf

 

Sérigraphies en vente au profit de La Casa del Estudiante Triqui

Copie de HPIM2252.JPG

 

Copie de HPIM2253.JPG

 

Copie de HPIM2258.JPG

 

Copie de HPIM2259.JPG

 

Copie de HPIM2260.JPG

 

Copie de HPIM2261.JPG